Beijing+20 – Le Programme d’action de Beijing a 20 ans

 
Le Programme d’action
de Beijing a 20 ans

La petite fille

Girl Child banner all languages
Take quiz

Elles vont à l’école, aident à faire le ménage, travaillent à l’usine, se font des ami(e)s, prennent soin des membres plus âgés et plus jeunes de la famille et se préparent à assumer les responsabilités de l’âge adulte. Les filles tiennent de nombreux rôles dans la maison, la société et l’économie. Les droits des filles sont de plus en plus défendus grâce à l’adoption presque unanime de la Convention relative aux droits de l’enfant et la volonté de l’ONU d’atteindre l’égalité du taux de scolarisation des garçons et des filles dans le cadre des objectifs du Millénaire pour le développement.

Bien qu’aujourd’hui un nombre égal de garçons et de filles reçoivent une éducation primaire dans la plus grande partie du monde, peu de pays ont réussi à atteindre cet objectif pour tous les niveaux d’éducation. Selon le Rapport de 2014 sur les OMD, en 2012, 781 millions d'adultes et 126 millions de jeunes dans le monde ne possédaient pas les compétences de base en lecture et en écriture, et parmi ces deux groupes, plus de 60 pour cent étaient des femmes.​​ Même lorsque l’on encourage les filles à continuer leurs études, elles doivent faire face à des défis importants qui les empêchent d’aller régulièrement à l’école, parfois à cause d’une répartition inégale des tâches ménagères qui leur reviennent de par les coutumes pratiquées dans de nombreuses régions du monde.

Même si la vie des filles s’améliore sans cesse, de nombreuses filles sont toujours soumises à des pratiques terribles comme la mutilation des organes génitaux féminins, la préférence pour les fils (menant souvent à l’infanticide féminin), le mariage des enfants, ainsi que l’exploitation et les sévices sexuels. Les filles ont également plus de risques d’être confrontées à la discrimination au niveau de la répartition des vivres et des soins de santé, et elles sont souvent dépassées par les garçons dans tous les domaines de la vie. Les petites filles faisaient aussi partie des 12 domaines critiques cités dans la Déclaration et le Programme d’action de Beijing de 1995, qui définit neuf objectifs stratégiques conçus pour rendre les gouvernements responsables du respect des droits des filles.

La protection de la fille contre toute forme de discrimination n’est que partiellement mise en place, et les gouvernements et les sociétés doivent redoubler d’efforts pour éliminer entièrement ces discriminations. Il faut s’assurer que les politiques et les programmes mis en œuvre prennent en compte les besoins différents, mais essentiels, de la fille en termes de protection physique contre l’exploitation sexuelle et physique, de la discrimination sous toutes ses formes, y compris dans le domaine de l’éducation, et de meilleure sensibilisation aux difficultés que doivent surmonter les filles aujourd’hui.

Retournez au début

FAITS EN BREF

Voyez le graphique d’information

Infografía cortesía de UNICEF, Every Woman Every Child (Todas las mujeres, todas las y los niños) y la Iniciativa Mundial de la ONU La educación ante todo.

Back to top

...RACONTE

Nnenna Agba – Pour les jeunes Nigérianes, l’éducation est la clé qui ouvre les portes du progrès

In the words of Op-Ed Nnenna Agba

Élevée au Nigéria, Nnenna Agba est devenue populaire lorsqu’elle est apparue dans l’émission télévisée America’s Next Top Model, très regardée dans le pays. Grâce à des bourses académiques âprement décrochées, elle a obtenu une licence en chimie à l’Université A & M du Texas ; elle détient aussi une maîtrise en science de l’urbanisme. Nnenna paie les études de ses quatre sœurs au Nigéria et est l’ambassadrice du projet Kechie, une ONG qui offre des bourses d’études aux élèves nigérianes.

Lit son article »

Back to top

LES CHOIX DE LA RÉDACTION

En Chine, des initiatives aident les filles délaissées à se protéger

In China girls learn how to say no
Photo: ONU Femmes/Xinyu Zhang

Pays : Chine
Organisation : ONU Femmes

Le Fonds d’affectation spéciale des Nations Unies pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes contribue actuellement à soutenir des initiatives destinées à prévenir les violences sexuelles telles que la création de lieux sûrs pour les filles de migrants et l’organisation de formations à l’intention des enfants, des enseignants, des responsables communautaires et des autorités publiques.

Et aussi »

Devant un avenir incertain, des enfants syriens fréquentent une école nouvellement ouverte dans le camp de réfugiés de Baherka, en Irak

Photo: UNICEF/Chris Niles for the Girl Child
Photo: ©UNICEF l'Irak/2013/Niles

Pays : La Syrie, l'Irak
Organisation : UNICEF

Dans un camp de réfugiés récemment créé dans la région du Kurdistan d'Irak, une jeune femme contrainte à reporter ses études universitaires à cause du conflit syrien déclare: « Je dis aux filles du monde entier qu'elles doivent poursuivre leurs études. L'éducation vous donnera les munitions dont vous aurez besoin. Avec de l'éducation, vous saurez mener votre combat ».

Et aussi (en anglais) »

Dans les favelas de Rio de Janeiro, un nouvel outil en ligne s'attaque à la violence contre les femmes et les filles

Nubia Felix (right) is one of the project’s community trainers in the favela of Complexo do Alemão.
Photo: ONU Femmes/Gisele Netto

Pays : Brésil
Organisation : ONU Femmes

Grace aux téléphones portables et cafés Internet, les femmes et les filles issues de 10 favelas de Rio de Janeiro peuvent accéder à des informations sur les services de lutte contre la violence - psychologique, éducative, économique, physique ou sexuelle – et ainsi former leurs pairs.

Et aussi »

Combattre l’exploitation sexuelle commerciale des enfants à Madagascar

Pays : Madagascar
Organisation : OIT

Bernadette avait 13 ans quand elle a commencé à «fréquenter» des hommes. A 14 ans, elle est tombée enceinte. Après avoir accouché, elle a retournez a son travail jusqu’à ce que, à l’âge de 16 ans, elle a été soustraite de l’exploitation sexuelle, grâce à TACKLE, un projet conjoint de l’UE et du Programme international de l’OIT pour l’abolition du travail des enfants (IPEC).

Et aussi »

Malala Yousafzai : « Ils pensaient qu’une balle nous ferait taire, mais ils ont échoué »

Pays : Etats Unis
Organisation : ONU

Malala a parlé du droit de chaque enfant à l'éducation et de ceux l’ayant inspirée dans sa philosophie de changement non-violent, dont ses parents, présents dans le public, ainsi que les dirigeants des droits civiques tels que Martin Luther King et Nelson Mandela.

Et aussi »

Ressources

Error: