Nawal El Moutawakel - Les difficultés renforcent sa détermination

Date : mercredi 16 juillet 2014

Nawal FR

Elle incite d’autres femmes à poursuivre leurs rêves en leur montrant ce qui est possible. Nawal El Moutawakel a été la première femme arabe, africaine et musulmane à gagner une médaille d’or olympique, pour le 400 mètres haies en 1984, repoussant ainsi les limites du sport de compétition qui était jusqu’alors dominé par les hommes. Forte du soutien de ses parents et d’une poignée d’autres personnes qui voulaient voir réussir la première femme avec une telle origine, elle a fait face aux critiques sur de nombreux fronts, de sa tenue jusqu’à son rôle majeur dans le monde du sport, en passant par son rejet de certaines pratiques coutumières de sa région. Elle a continué à braver les vagues de désapprobation en organisant la première course de cinq kilomètres pour les femmes marocaines à Casablanca en 1993, se servant du sport pour dynamiser et encourager les femmes à suivre son exemple. L’idée a pris pied malgré tout, et l’événement, qui a eu lieu tous les ans depuis sa création, attire plus de 20 000 participantes chaque année.

Sa victoire a été suivie d’un mandat en capacité de la première ministre des Sports au Maroc. Aujourd’hui, elle occupe plusieurs postes prestigieux en tant que membre du Comité exécutif et vice-présidente du Comité international olympique et présidente de la Commission de coordination du Comité international olympique pour Rio 2016.

Sa passion pour le sport n’a d’égal que son enthousiasme pour les droits de la femme : non seulement elle promeut l’éducation et l’alphabétisation des filles, mais elle encourage également les femmes marocaines à participer à la direction et à la prise de décisions à travers les fonctions gouvernementales et à soutenir les droits humains des femmes et des filles atteintes du VIH et du SIDA. En reconnaissance de l’œuvre de plaidoyer qu’elle a menée toute sa vie, elle a été nommée ambassadrice de bonne volonté de l’UNICEF en 2009 et ambassadrice de bonne volonté de l’ONU pour les objectifs du Millénaire pour le développement en 2011.

« Mon rêve et ma mission sont de voir advenir un monde du sport dans lequel, grâce à l’égalité des  chances, les garçons et les filles réalisent de bonnes performances ». 

Trouvez d'autres Champions/ionnes »