News
Articles
85 résultats trouvés
Sélectionner des filtres
21 - 40 de 85 résultats

La santé des femmes est la santé de toutes et tous

mercredi 1 avril 2015

Melinda Gates est la coprésidente de la Fondation Bill et Melinda Gates. Aux côtés de Bill Gates, elle façonne et approuve les stratégies de la Fondation, étudie les résultats et fixe l'orientation générale de l'organisation. Ensemble, ils rencontrent les bénéficiaires de subventions et les partenaires pour faire avancer les objectifs de la Fondation qui visent à améliorer l'égalité aux Etats-Unis et dans le reste du monde. Ils prennent souvent la parole à des rencontres publiques pour parler des thèmes de préoccupation de la Fondation.

Créer l'Histoire, construire une culture de droits

mercredi 1 avril 2015

Après un accident de train traumatisant qui lui a coûté un bras et une jambe à l’âge de 19 ans, Şafak Pavey a décidé de surmonter ses difficultés en se consacrant à la défense de l’égalité des sexes et de l’environnement. En tant que première femme députée turque infirme, elle constitue pour beaucoup un modèle exemplaire. Elle a également travaillé pour le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) dans des zones de conflits, publié trois livres, et contribue aujourd’hui à la confection des lois pour son pays. Elle s’est fixée pour mission de promouvoir l’égalité des droits pour toutes les personnes, quelles que soient leur race, leurs croyances et leurs religions. Lauréate du prix international Femmes de courage décerné par le Département d’État américain, elle est une force à ne pas sous-estimer.

Phumzile Mlambo-Ngcuka - Le moment est venu : Franchissons le pas pour l’égalité des sexes

mercredi 4 mars 2015

Dans cette tribune rédigée à l’occasion de la Journée internationale de la Femme, Mme Phumzile Mlambo-Ngcuka, Directrice exécutive d’ONU Femmes examine les progrès inégaux réalisés depuis la Conférence de Beijing de 1995 et appelle à la prise de mesures courageuses permettant d’accélérer les changements dans la vie des femmes et des filles. Elle souligne l’urgente nécessité de renouveler les promesses faites en 1995 par les dirigeantes et dirigeants de la planète, et de réaliser une fois pour toutes l’égalité des sexes. Lançant un appel pour l’avènement de changements appréciables, elle souligne la nécessité de commencer à prendre dès maintenant des mesures pour les cinq prochaines années, afin qu’il soit possible de parvenir à la pleine égalité avant 2030.

Être à l’avant-garde des innovations scientifiques, écrire une page d’histoire

lundi 23 février 2015

Élevée par des ingénieurs, Radia Perlman aime beaucoup les puzzles et la résolution de problèmes depuis son jeune âge. Lorsqu’elle étudiait les mathématiques et les matières scientifiques à un niveau élevé, elle a bénéficié de l’encouragement et de l’appui de ses parents, ce dont elle leur est aujourd’hui reconnaissante. Puis, lorsqu’elle a poursuivi ses...

L’éducation doit être réévaluée, recentrée et redéfinie

lundi 2 février 2015

Nicola Grinstead est la présidente du Conseil mondial de l’Association mondiale des Guides et des Éclaireuses, un mouvement mondial qui compte 10 millions de filles et de jeunes femmes dans 146 pays et soutient des filles et des jeunes femmes afin de réaliser leur plein potentiel. Dans cet article, elle souligne l’importance d’un apprentissage à vie,...

Un modèle pour les femmes et les filles handicapées du monde

lundi 2 février 2015

Les personnes atteintes de handicaps la considèrent comme une figure d’espoir. Âgée de 30 ans, Abia Akram est une femme cultivée qui est fière des deux diplômes de maîtrise qu’elle détient. Elle incarne la noble cause qui est la sienne, selon laquelle l’éducation peut s’avérer un catalyseur dans un monde où les handicaps ne sont pas toujours pris au sérieux. Première femme...

L’impact de Beijing : La dimension politique de l’égalité des sexes

vendredi 5 décembre 2014

Edelfriede Barbosa Almeida est une économiste et membre fondatrice de Morabi, l’une des premières ONG du Cap-Vert à promouvoir l’égalité des sexes. Au cours de la quatrième Conférence mondiale sur les femmes, elle a participé au forum parallèle tenu spécifiquement pour les ONG, à Huairou, en Chine, et elle est actuellement la présidente de VerdeFam, l’association cap-verdienne pour la protection de la famille.

Le combat pour la justice, pour toutes et tous

lundi 1 décembre 2014

Enfant, elle passait souvent du temps avec son père, à discuter de l’actualité et du journal du soir. Son père lui demandait de lui donner un bref compte-rendu du journal du soir, et elle ne manquait pas de montrer son savoir, particulièrement dans un environnement où les malvoyants étaient souvent ignorés. Florence Ndagire est devenue la première avocate malvoyante en Ouganda, un pays certes moderne à de nombreux...

Une battante pour les droits humains et la dignité

lundi 1 décembre 2014

Angkhana Neelapaijit s’était figurée qu’elle aurait une vie bien différente de celle qu’elle mène aujourd’hui. La soudaine disparition forcée de son mari, Somchai Neelapaijit, avocat spécialisé dans la défense des droits humains, a changé le cours de sa vie et l’a conduite sur une voie où elle n’aurait jamais pensé s’engager. Femme au foyer diplômée en droit, s’occupant de son mari et de ses cinq enfants, elle s’est du jour au lendemain transformée en défenseuse intrépide des droits humains, travaillant sans relâche pour retrouver la trace de son mari, tout en soutenant nombre d’autres personnes dont les droits avaient été violés.

Solidaire avec les courageuses défenseuses et courageux défenseurs des droits humains des femmes

lundi 1 décembre 2014

Zeid Ra’ad Al Hussein est le Haut Commissaire des Nations Unies pour les droits de l’homme, et il possède une vaste expérience en matière de diplomatie internationale et de protection des droits humains. Il présente ici les accomplissements et les écarts dans la garantie de droits égaux pour toutes et tous, et il souligne l’importance et le courage des défenseuses et défenseurs des droits humains des femmes, ainsi que les défis auxquels ils sont confrontés.

In Uganda, reaffirming women's economic empowerment in the lead up to Beijing+20 reviews

mardi 18 novembre 2014

Kampala – The government of Uganda hosted a meeting of representatives from the Ministry of Gender, Labour and Social Development, civil society organizations and high-level participants from the private sector and the government. With a focus on women’s economic empowerment, one of the critical areas of concern of the Beijing Platform, the target was to compile concrete recommendations for the government and influential figures to scale up women’s progress in the financial...

Les engagements pris il y a vingt ans attendent d’être pleinement honorés

lundi 10 novembre 2014

Wanda Nowicka a soulevé les problèmes auxquels sont confrontées les femmes dans la région d’Europe centrale et d’Europe de l’Est à l’occasion de la Conférence de Beijing en 1995. Depuis, elle travaille sans relâche à la mise en œuvre des résultats de la Conférence. Elle est membre du Parlement polonais et vice-présidente de la Sejm, la chambre principale du Parlement polonais.

Apporter la paix et la sécurité après la guerre

jeudi 30 octobre 2014

Kurbongul Kosimova a mis sur pied le premier abri pour des séjours de longue durée au profit des femmes victimes du conflit et de la violence domestique, et de leurs enfants. Son organisation soutient également les victimes par le biais de la création de groupes d’entraide durables.

Jouez votre rôle pour mettre fin à la violence contre les femmes

jeudi 30 octobre 2014

L’Ambassadrice de bonne volonté d’ONU Femmes et lauréate aux Oscars Nicole Kidman mène une campagne de sensibilisation pour mettre fin à la violence contre les femmes. Avec ONU Femmes, elle a voyagé dans différents pays pour mettre en avant les défis et les solutions sur le terrain, en vue de mettre fin à la violence contre les femmes. Elle a travaillé pour faire entendre les voix des survivantes, plaidant non seulement pour un arrêt de la pandémie de la violence contre les femmes, mais aussi pour la mise en place de services d’assistance destinés aux survivantes. Ici, elle exhorte tous les membres de la société à jouer leur rôle pour stopper ce fléau, qui affecte un tiers des femmes et des filles dans le monde.

Nous nous sommes réuni/es à Beijing pour collaborer et unir nos efforts en faveur du changement social

mercredi 8 octobre 2014

Je me souviens parfaitement de l’attention portée par le monde entier à la quatrième Conférence mondiale sur les femmes tenue à Beijing, et de l’enthousiasme des 30 000 participantes et participants, responsables politiques et représentante et représentants des médias qui se sont réuni/es pour partager leurs expériences et mettre en avant les questions critiques qui empêchent les femmes d’avancer.

Une passion pour la politique et pour les pauvres

mercredi 1 octobre 2014

Sur les îles de l’archipel qui constituent le Cap-Vert, un pays situé au large des côtes ouest-africaines, elle est une personnalité bien connue. La dynamique, intrépide et passionnée Garça Sanches, l’une des plus jeunes membres de l’Assemblée nationale du pays, est devenue députée à l’âge de 30 ans par la force de ses convictions. Outre son rôle actuel, elle est également présidente du Réseau des femmes parlementaires, un groupe qui travaille avec un acharnement soutenu pour garantir l’inclusion des femmes dans les activités de planification des politiques et d’adoption des lois. Garça Sanches sert de force mobilisatrice à l’Assemblée nationale pour faire entendre la voix des femmes à la moindre occasion.

Un briseur de tabous, pionnier d’une innovation majeure pour la santé des femmes

mercredi 1 octobre 2014

Tout a commencé par une chaude journée d’été, près de la ville de Coimbatore en Inde du sud. Sidéré d’entendre sa femme déclarer qu’elle doit choisir entre acheter du lait ou des serviettes hygiéniques, Arunachalam Muruganantham, un homme issu d’une famille pauvre, scolarisé seulement jusqu’à l’âge de 14 ans, décide de faire quelque chose. Il veut aller à la racine du problème et comprendre pourquoi les femmes de sa communauté utilisent des chiffons plutôt que des serviettes hygiéniques, des chiffons si sales qu’il ne s’en servirait pas même pour essuyer son scooter. Est-ce une question d’argent ? Ou est-ce dû à un manque d’information sur l’hygiène féminine ? Les deux à la fois. Après avoir fait un sondage rapide dans le village, il découvre que moins d’une femme sur dix utilise des serviettes hygiéniques. Elles sont chères, et donc inabordables pour les femmes. En outre, les femmes ignorent les effets nocifs de ce qu’elles utilisent à la place comme le sable, la sciure, les feuilles, voire la cendre ou la boue.

Un rayon de lumière pour un grand nombre de personnes

mercredi 1 octobre 2014

Née et élevée dans une communauté bédouine isolée, rurale et pauvre dans le désert oriental du Royaume de Jordanie, Rafea Um Gomar a dû défier les traditions conservatrices de son village pour poursuivre son rêve de devenir un jour ingénieure en énergie solaire. Le chemin emprunté par Rafea Um Gomar n’a pas été facile. En plus des conditions de pauvreté absolue dans lesquelles elle a vécu, elle a notamment fait l’objet de persécutions par sa propre famille lorsqu’elle a décidé de défier les rôles de genre et de sortir du confinement domestique imposé. Mais elle a fait preuve d’une détermination sans faille. Elle voulait utiliser les technologies modernes pour alimenter son village en électricité, stimuler le rôle des femmes dans l’économie locale, réduire la pauvreté et offrir une vie meilleure à ses quatre filles et à sa communauté.

Professeur Muhammad Yunus - Les femmes sont au centre de notre activité économique

mercredi 1 octobre 2014

C’est le Professeur Muhammad Yunus qui a mis sur pied la Banque Grameen au Bangladesh. Son but consistait à aider les personnes sans grands moyens à sortir de la pauvreté en leur consentant des prêts sans garantie, afin de les soutenir dans leurs activités génératrices de revenus. En commençant par des prêts d’un faible montant que le Professeur Yunus a accordés à titre personnel à des vannières démunies du Bangladesh au milieu des années 1970, la Banque Grameen s’est développée et est devenue une institution de pointe au sein d’un mouvement mondial en plein essor orienté vers l’éradication de la pauvreté à travers l’octroi de microcrédits. La Banque Grameen compte actuellement 8,4 millions emprunteuses et emprunteurs, dont 97 pour cent sont des femmes, et elle a accordé à ce jour des prêts pour un montant total dépassant 8,4 milliards de dollars US, avec des taux de remboursement proches de 100 pour cent. Le Professeur Yunus est le récipiendaire de 112 prix, y compris le Prix mondial de l’alimentation, Prix de Sydney pour la paix et le Prix Séoul de la paix. Il a reçu le Prix Nobel de la paix en 2006 et la Médaille de la liberté de la part du Président Obama en 2009.

Du local à l’international

lundi 15 septembre 2014

Teresa Oleszczuk, militante des droits de la femme, a participé à la Conférence de Beijing de 1995. Elle est l’une des fondatrices de la Fondation La Strada contre la traite des êtres humains et l’esclavage, une organisation qui lutte contre la traite des êtres humains en Pologne et dans plusieurs pays d’Europe.

21 - 40 de 85 résultats