… raconte

Cette série rassemble des textes personnels écrits par des célébrités, des personnalités publiques et des militants/es des droits des femmes.

Zeid Ra’ad Al Hussein – Solidaire avec les courageuses défenseuses et courageux défenseurs des droits humains des femmes

Zeid Ra’ad Al Hussein
Photo: OHCHR

Zeid Ra’ad Al Hussein est le Haut Commissaire des Nations Unies pour les droits de l’homme, et il possède une vaste expérience en matière de diplomatie internationale et de protection des droits humains. Il a été le premier président de l’Assemblée des États Parties au Statut de Rome du Tribunal pénal international, et il est un ancien président du Conseil de Sécurité des Nations Unies. Dans cet article, il présente les accomplissements et les écarts dans la garantie de droits égaux pour toutes et tous, et il souligne le rôle important et le courage des défenseuses et défenseurs des droits humains des femmes, ainsi que les défis auxquels elles et ils sont confrontés. Le HCDH va lancer une nouvelle campagne à l’occasion de la Journée des droits de l’homme, le 10 décembre 2014, pour renforcer la reconnaissance des défenseuses et défenseurs des droits humains.

Lit son article »

Phumzile Mlambo-Ngcuka - Il est temps de remplir la promesse de mettre fin à la violence à l’égard des femmes

Oped EVAW Phumzile Mlambo-Ngcuka
Photo: ONU Femmes/Marco Grob

Phumzile Mlambo-Ngcuka, la Directrice exécutive d'ONU Femmes, a consacré toute sa vie aux questions touchant aux droits fondamentaux, à l'égalité et à la justice sociale. Elle a été Vice-présidente de l'Afrique du Sud. Dans ce message, elle souligne que la violence à l’encontre des femmes peut et doit cesser, et que l'on peut y arriver en remédiant à sa cause fondamentale – les inégalités entre les femmes et les hommes. Elle lance un appel en faveur d'une meilleure mobilisation permettant de combattre ce fléau généralisé sous plusieurs angles, en commençant par un accès facilité des survivantes de la violence aux aides disponibles, jusqu'à l'engagement de toutes les composantes de la société en faveur d'une évolution des mentalités. L'une des initiatives à prendre consiste à convaincre les hommes de se manifester et de défendre la cause des femmes en s'engageant dans la campagne #HeForShe d'ONU Femmes.

Lit son article »

Nicole Kidman – Jouez votre rôle pour mettre fin à la violence contre les femmes

Nicole Kidman
Photo: ONU Femmes/Toby Morris

L’Ambassadrice de bonne volonté d’ONU Femmes et lauréate aux Oscars Nicole Kidman mène une campagne de sensibilisation pour mettre fin à la violence contre les femmes. Avec ONU Femmes, elle a voyagé dans différents pays pour mettre en avant les défis et les solutions sur le terrain, en vue de mettre fin à la violence contre les femmes. Elle a travaillé pour faire entendre les voix des survivantes, plaidant non seulement pour un arrêt de la pandémie de la violence contre les femmes, mais aussi pour la mise en place de services d’assistance destinés aux survivantes. Ici, elle exhorte tous les membres de la société à jouer leur rôle pour stopper ce fléau, qui affecte un tiers des femmes et des filles dans le monde.

Lit son article »

Professeur Muhammad Yunus – Les femmes sont au centre de notre activité économique

Yunus

C’est le Professeur Muhammad Yunus qui a mis sur pied la Banque Grameen au Bangladesh. Son but consistait à aider les personnes sans grands moyens à sortir de la pauvreté en leur consentant des prêts sans garantie, afin de les soutenir dans leurs activités génératrices de revenus. En commençant par des prêts d’un faible montant que le Professeur Yunus a accordés à titre personnel à des vannières démunies du Bangladesh au milieu des années 1970, la Banque Grameen s’est développée et est devenue une institution de pointe au sein d’un mouvement mondial en plein essor orienté vers l’éradication de la pauvreté à travers l’octroi de microcrédits. La Banque Grameen compte actuellement 8,4 millions emprunteuses et emprunteurs, dont 97 pour cent sont des femmes, et elle a accordé à ce jour des prêts pour un montant total dépassant 8,4 milliards de dollars US, avec des taux de remboursement proches de 100 pour cent. Le Professeur Yunus est le récipiendaire de 112 prix, y compris le Prix mondial de l’alimentation, Prix de Sydney pour la paix et le Prix Séoul de la paix. Il  a reçu le Prix Nobel de la paix en 2006 et la Médaille de la liberté de la part du Président Obama en 2009.

Lit son article »

Christine Lagarde – Les 3 L de l'autonomisation des femmes

Christine Lagarde

Après avoir été ministre responsable de différents portefeuilles économiques en France, notamment les finances et l'emploi, l'agriculture et la pêche, ainsi que le commerce, Christine Lagarde a été la première femme à devenir ministre des Finances d'un État du G8, et c'est la première femme qui dirige le Fonds monétaire international (FMI).

Lit son article »

Nnenna Agba – Pour les jeunes Nigérianes, l’éducation est la clé qui ouvre les portes du progrès

In the words of Op-Ed Nnenna Agba

Élevée au Nigéria, Nnenna Agba est devenue populaire lorsqu’elle est apparue dans l’émission télévisée très regardée America’s Next Top Model. Grâce à des bourses académiques âprement décrochées, elle a obtenu une licence en chimie à l’Université A & M du Texas ; elle détient aussi une maîtrise en science de l’urbanisme. Nnenna paie les études de ses quatre sœurs au Nigéria et est l’ambassadrice du projet Kechie, une ONG qui offre des bourses d’études aux élèves nigérianes.

Lit son article »

Michelle Bachelet – Lorsque l’équité sera un fait et non un désir

Michelle Bachelet

Michelle Bachelet a prêté serment pour un deuxième mandat en tant que Présidente du Chili en Mars 2014. Auparavant, elle fut la première Directrice exécutive d’ONU Femmes, depuis sa création en 2010 jusqu'à Mars 2013. Défenseuse de longue date des droits de la femme, Mme Bachelet s’est battue tout au long de sa carrière politique en faveur de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes, y compris durant son temps comme la première femme présidente de son pays, entre 2006 et 2010. Dans cet éditorial, dit-elle, presque 20 ans après l'adoption de la Déclaration de Beijing et du Programme d'action, nous devons reconnaître les progrès importants, mais des défis nous attendent toutefois en termes d'égalité des sexes et de l'équité.

Lit son article »

Gisele Bündchen – Les femmes font tomber les barrières pour un avenir énergétique propre

L’icône de la mode, Gisele Bündchen, est ambassadrice de bonne volonté du programme des Nations Unies pour l’environnement. Elle a été surnommée la célébrité la plus « verte » de la planète.

Lit son article »

Rajenda Pachauri – Les femmes sont capables d’assurer la transition vers un environnement plus propre et durable

Dr. Rajendra Pachauri

Rajendra K. Pachauri – Les femmes sont capables d’assurer la transition vers un environnement plus propre et durable. M. Pachauri est le président du Groupe intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), l’organisme-chef de file en matière d’évaluation du changement climatique. Il est aussi le directeur général de l’Institut de l’énergie et des ressources (TERI – The Energy and Resources Institute). Il salue les avantages de l'énergie solaire sur la vie des femmes.

Lit son article »

Parker Liautaud – Les préjugés de genre face au réchauffement planétaire

Parker

Parker Liautaud est un explorateur polaire qui milite contre le changement climatique. Il a mené trois expéditions au pôle Nord et une au pôle Sud. En 2013, il a établi un nouveau record mondial de la traversée de la côte de l’Antarctique jusqu’au Pôle Sud en utilisant uniquement de l’énergie humaine. Il étudie la géologie et la géophysique à l’Université de Yale et est membre de l’Institut du climat et de l’énergie de Yale.

Lit son article »

Phumzile Mlambo-Ngcuka

UN Women Executive Director Phumzile Mlambo-Ngcuka (left), and Nigeria's Minister of Women Affairs and Social Development Hajiya Zainab Maina (right), with two young girls from the Federal Government Girls College (FGGC) in Abaji, Nigeria. Photo: ONU Femmes/Mariam Kamara

La Directrice exécutive d'ONU Femmes, Phumzile Mlambo-Ngcuka, rappelle la Conférence mondiale de Beijing en 1995 comme un moment décisif, et souligne que « Le moment est venu de reprendre ce débat mondial en faveur des femmes et des filles et de le mener à bonne fin ». Dans cet article, avant le lancement de la campagne Beijing + 20, elle appelle les citoyennes/ns du monde entire à imaginer un monde où existe l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes.

Lit son article »