Articles

4
résultats trouvés
1 - 4 de 4 résultats
Date:
L’Ambassadrice de bonne volonté d’ONU Femmes et lauréate aux Oscars Nicole Kidman mène une campagne de sensibilisation pour mettre fin à la violence contre les femmes. Avec ONU Femmes, elle a voyagé dans différents pays pour mettre en avant les défis et les solutions sur le terrain, en vue de mettre fin à la violence contre les femmes. Elle a travaillé pour faire entendre les voix des survivantes, plaidant non seulement pour un arrêt de la pandémie de la violence contre les femmes, mais aussi pour la mise en place de services d’assistance destinés aux survivantes. Ici, elle exhorte tous les membres de la société à jouer leur rôle pour stopper ce fléau, qui affecte un tiers des femmes et des filles dans le monde.
Date:
Delphine Nana Mekounte, 60 ans, était la Coordinatrice Nationale des ONG du Cameroun lors de la 4e Conférence des Nations Unies sur les femmes à Beijing en 1995. Elle est aujourd’hui Directrice Générale du Centre Féminin pour la Promotion du Développement (CEFEPROD), organisation non gouvernementale qui cherche promouvoir le développement au triple plan économique, social et culturel en faveur des femmes et des jeunes.
Date:
Les histoires de viols collectifs, de mariages forcés et de pères contraints de violer leur propre fille sous la menace d’une arme l’empêchent de dormir. Saran Keïta Diakité a écouté d’innombrables femmes raconter les atrocités infligées à la population de son pays déchiré par la guerre, le Mali, par des groupes armés depuis le coup d’État militaire commis en mars 2012. En avril 2012, elle fut l’une des rares femmes à prendre part aux pourparlers de paix à Ouagadougou, au Burkina Faso, alors que dans le monde entier, les femmes se frayaient lentement un chemin vers les pourparlers de paix.
Date:
En 1995, Yiping Cai participait au forum des ONG de la Quatrième Conférence mondiale sur les femmes à Beijing, en tant que jeune journaliste et déléguée officielle des jeunes. Aujourd’hui, à 43 ans, elle vit à Beijing, en Chine, et elle fait partie du Comité exécutif du réseau féministe international Development Alternatives with Women for a New Era (DAWN).