Articles

5
résultats trouvés
1 - 5 de 5 résultats
Date:
Edelfriede Barbosa Almeida est une économiste et membre fondatrice de Morabi, l’une des premières ONG du Cap-Vert à promouvoir l’égalité des sexes. Au cours de la quatrième Conférence mondiale sur les femmes, elle a participé au forum parallèle tenu spécifiquement pour les ONG, à Huairou, en Chine, et elle est actuellement la présidente de VerdeFam, l’association cap-verdienne pour la protection de la famille.
Date:
Sur les îles de l’archipel qui constituent le Cap-Vert, un pays situé au large des côtes ouest-africaines, elle est une personnalité bien connue. La dynamique, intrépide et passionnée Garça Sanches, l’une des plus jeunes membres de l’Assemblée nationale du pays, est devenue députée à l’âge de 30 ans par la force de ses convictions. Outre son rôle actuel, elle est également présidente du Réseau des femmes parlementaires, un groupe qui travaille avec un acharnement soutenu pour garantir l’inclusion des femmes dans les activités de planification des politiques et d’adoption des lois. Garça Sanches sert de force mobilisatrice à l’Assemblée nationale pour faire entendre la voix des femmes à la moindre occasion.
Date:
Delphine Nana Mekounte, 60 ans, était la Coordinatrice Nationale des ONG du Cameroun lors de la 4e Conférence des Nations Unies sur les femmes à Beijing en 1995. Elle est aujourd’hui Directrice Générale du Centre Féminin pour la Promotion du Développement (CEFEPROD), organisation non gouvernementale qui cherche promouvoir le développement au triple plan économique, social et culturel en faveur des femmes et des jeunes.
Date:
Les histoires de viols collectifs, de mariages forcés et de pères contraints de violer leur propre fille sous la menace d’une arme l’empêchent de dormir. Saran Keïta Diakité a écouté d’innombrables femmes raconter les atrocités infligées à la population de son pays déchiré par la guerre, le Mali, par des groupes armés depuis le coup d’État militaire commis en mars 2012. En avril 2012, elle fut l’une des rares femmes à prendre part aux pourparlers de paix à Ouagadougou, au Burkina Faso, alors que dans le monde entier, les femmes se frayaient lentement un chemin vers les pourparlers de paix.
Date:
En 1995, Yiping Cai participait au forum des ONG de la Quatrième Conférence mondiale sur les femmes à Beijing, en tant que jeune journaliste et déléguée officielle des jeunes. Aujourd’hui, à 43 ans, elle vit à Beijing, en Chine, et elle fait partie du Comité exécutif du réseau féministe international Development Alternatives with Women for a New Era (DAWN).