Articles

5
résultats trouvés
1 - 5 de 5 résultats
Date:
Mme Fatou Bensouda, originaire de la Gambie, a été élue par consensus procureure de la Cour pénale internationale (CPI) en décembre 2011. Ancien chef du Bureau des avis juridiques du Tribunal pénal international des Nations Unies pour le Rwanda et ancienne procureure-adjointe de la CPI, elle a joué un rôle prépondérant dans d’importantes affaires de droit pénal au niveau international au cours des trois dernières décennies.
Date:
Edelfriede Barbosa Almeida est une économiste et membre fondatrice de Morabi, l’une des premières ONG du Cap-Vert à promouvoir l’égalité des sexes. Au cours de la quatrième Conférence mondiale sur les femmes, elle a participé au forum parallèle tenu spécifiquement pour les ONG, à Huairou, en Chine, et elle est actuellement la présidente de VerdeFam, l’association cap-verdienne pour la protection de la famille.
Date:
Sur les îles de l’archipel qui constituent le Cap-Vert, un pays situé au large des côtes ouest-africaines, elle est une personnalité bien connue. La dynamique, intrépide et passionnée Garça Sanches, l’une des plus jeunes membres de l’Assemblée nationale du pays, est devenue députée à l’âge de 30 ans par la force de ses convictions. Outre son rôle actuel, elle est également présidente du Réseau des femmes parlementaires, un groupe qui travaille avec un acharnement soutenu pour garantir l’inclusion des femmes dans les activités de planification des politiques et d’adoption des lois. Garça Sanches sert de force mobilisatrice à l’Assemblée nationale pour faire entendre la voix des femmes à la moindre occasion.
Date:
Delphine Nana Mekounte, 60 ans, était la Coordinatrice Nationale des ONG du Cameroun lors de la 4e Conférence des Nations Unies sur les femmes à Beijing en 1995. Elle est aujourd’hui Directrice Générale du Centre Féminin pour la Promotion du Développement (CEFEPROD), organisation non gouvernementale qui cherche promouvoir le développement au triple plan économique, social et culturel en faveur des femmes et des jeunes.
Date:
Antonette Wemyss-Gorman a été élevée par sa mère, célibataire, dans une famille modeste. Elle est aujourd’hui Commandante de la Garde côtière jamaïcaine. C’est la première femme à occuper cette fonction prestigieuse non seulement dans cet État insulaire, mais également dans toute la région des Caraïbes. La Commandante Wemyss-Gorman a appris très tôt dans la vie à ne jamais accepter un « non » comme réponse. Son maître-mot : « Je peux le faire ! »