Articles

2
résultats trouvés
1 - 2 de 2 résultats
Date:
Messagère de la paix, mère de dix enfants et directrice de la première Cabane de la paix et du premier Centre d’autonomisation des femmes au Liberia, Annie Nushann est bien connue de toutes celles et tous ceux qui se sont employés à consolider la paix au lendemain du conflit qui a ravagé son pays. Les 17 Cabanes de la paix et Centres d’autonomisation des femmes actuels ont permis de former 425 femmes leaders aux compétences nécessaires pour la résolution de conflits, l’édification de la paix et l’autonomisation économique. Plusieurs d’entre elles ont même commencé à former aujourd’hui d’autres femmes. Les cours de gestion financière et opérationnelle de petite entreprise dispensés par ces centres ont contribué à l’instauration d’une paix durable et au renforcement de la vie économique grâce aux capacités de leadership apportées à celles qui y participent.
Date:
Née et élevée dans une communauté bédouine isolée, rurale et pauvre dans le désert oriental du Royaume de Jordanie, Rafea Um Gomar a dû défier les traditions conservatrices de son village pour poursuivre son rêve de devenir un jour ingénieure en énergie solaire. Le chemin emprunté par Rafea Um Gomar n’a pas été facile. En plus des conditions de pauvreté absolue dans lesquelles elle a vécu, elle a notamment fait l’objet de persécutions par sa propre famille lorsqu’elle a décidé de défier les rôles de genre et de sortir du confinement domestique imposé. Mais elle a fait preuve d’une détermination sans faille. Elle voulait utiliser les technologies modernes pour alimenter son village en électricité, stimuler le rôle des femmes dans l’économie locale, réduire la pauvreté et offrir une vie meilleure à ses quatre filles et à sa communauté.