Articles

5
résultats trouvés
1 - 5 de 5 résultats
Date:
Dr. Erna Takazawa est la première et la seule optométriste des Samoa. Elle est également l’une des premières lauréates du Queen’s Young Leader Award [Prix du jeune leader de la Reine] pour son travail important dans le domaine de la santé oculaire. Pratiquant l’optométrie au sein du service hospitalier national, elle travaille également en partenariat avec une ONG pour permettre à des enfants handicapés de recouvrer la vue. En tant que directrice clinique du programme Opening Eyes [Ouvrir les yeux] des Jeux olympiques spéciaux des Samoa, elle a examiné plus de 200 athlètes souffrant de handicaps et forme les enseignants à déceler le plus tôt possible les problèmes oculaires de leurs élèves.
Date:
Wanda Nowicka a soulevé les problèmes auxquels sont confrontées les femmes dans la région d’Europe centrale et d’Europe de l’Est à l’occasion de la Conférence de Beijing en 1995. Depuis, elle travaille sans relâche à la mise en œuvre des résultats de la Conférence. Elle est membre du Parlement polonais et vice-présidente de la Sejm, la chambre principale du Parlement polonais.
Date:
Teresa Oleszczuk, militante des droits de la femme, a participé à la Conférence de Beijing de 1995. Elle est l’une des fondatrices de la Fondation La Strada contre la traite des êtres humains et l’esclavage, une organisation qui lutte contre la traite des êtres humains en Pologne et dans plusieurs pays d’Europe.
Date:
Delphine Nana Mekounte, 60 ans, était la Coordinatrice Nationale des ONG du Cameroun lors de la 4e Conférence des Nations Unies sur les femmes à Beijing en 1995. Elle est aujourd’hui Directrice Générale du Centre Féminin pour la Promotion du Développement (CEFEPROD), organisation non gouvernementale qui cherche promouvoir le développement au triple plan économique, social et culturel en faveur des femmes et des jeunes.
Date:
Nawal El Moutawakel a été la première femme arabe, africaine et musulmane à gagner une médaille d’or olympique, pour le 400 mètres haies en 1984, repoussant ainsi les limites du sport de compétition qui était jusqu’alors dominé par les hommes. Sa victoire a été suivie d’un mandat en capacité de la première ministre des Sports au Maroc.