Articles

4
résultats trouvés
1 - 4 de 4 résultats
Date:
S’inspirant de la carrière de ses parents dans le service public, Asnaini Mirzan a décidé d’accorder une place aux femmes dans ses politiques locales. Comme la première et seule femme à la tête d’un conseil de village dans la province d’Aceh, elle montre par son exemple-même que les femmes peuvent être à la fois des leaders, des agricultrices et des mères. Ses objectifs visant à améliorer l’accès des femmes aux soins de santé, à parvenir à la parité entre les sexes à l’école et à créer des processus administratifs transparents ont beaucoup progressé, tout en contribuant au maintien de la paix et au développement du village. Elle donne également des cours d’agriculture aux femmes dans le but de soutenir leur indépendance économique.
Date:
En tant que première femme sous-préfète dans la marine guinéenne, la capitaine Bontou Soumah a bravé les discriminations et les défis afin de réaliser son rêve, celui de devenir une marine. Ayant eu à affronter du mauvais temps, à la fois dans sa carrière et dans sa vie, elle s’est élevée au-dessus des marées pour devenir une dirigeante de premier plan dans la marine. En gravissant les échelons, elle a finalement été nommée Officière et Chevalière de l’Ordre du Mérite de la République en 2005, par décret du Président.
Date:
Messagère de la paix, mère de dix enfants et directrice de la première Cabane de la paix et du premier Centre d’autonomisation des femmes au Liberia, Annie Nushann est bien connue de toutes celles et tous ceux qui se sont employés à consolider la paix au lendemain du conflit qui a ravagé son pays. Les 17 Cabanes de la paix et Centres d’autonomisation des femmes actuels ont permis de former 425 femmes leaders aux compétences nécessaires pour la résolution de conflits, l’édification de la paix et l’autonomisation économique. Plusieurs d’entre elles ont même commencé à former aujourd’hui d’autres femmes. Les cours de gestion financière et opérationnelle de petite entreprise dispensés par ces centres ont contribué à l’instauration d’une paix durable et au renforcement de la vie économique grâce aux capacités de leadership apportées à celles qui y participent.
Date:
Fondatrice et ancienne rédactrice du journal de renommée mondiale The Namibian, Gwen Lister est journaliste depuis près de 40 ans. Elle est lauréate d’une longue liste de prix, y compris « Courage en journalisme » décerné par l’International Women’s Media Foundation, le Prix international du journalisme remis par Inter Press Service, ainsi que le prestigieux prix « Héroïne de la liberté de la presse dans le monde » par l’International Press Institute. En raison de ses publications soutenant l’indépendance de la Namibie, elle a fait face à des attaques, calomnies et menaces de mort afin de défendre ses convictions.