Articles

5
résultats trouvés
1 - 5 de 5 résultats
Date:
Asel Sartbaeva est l’une des premières femmes scientifiques d’Asie Centrale à être mondialement reconnue. Ses travaux de recherche ont pour objectif de découvrir une substance qui aiderait au transport et au stockage des vaccins sans réfrigération, ce qui demeure aujourd’hui un problème majeur pour la prévention des maladies à l’échelle mondiale. Elle a été sélectionnée pour le prix L’Oréal - UNESCO pour les Femmes et la Science pour ses recherches sur la conservation des vaccins ; elle fait également partie de la prestigieuse organisation professionnelle 175 Faces of Chemistry, au Royaume-Uni. Ayant réussi à se faire une place dans le monde principalement masculin de la chimie et de la physique, elle travaille actuellement comme chercheuse attachée à l’université de Bath au Royaume-Uni, dans le cadre du programme Royal Research Fellowship.
Date:
Wanda Nowicka a soulevé les problèmes auxquels sont confrontées les femmes dans la région d’Europe centrale et d’Europe de l’Est à l’occasion de la Conférence de Beijing en 1995. Depuis, elle travaille sans relâche à la mise en œuvre des résultats de la Conférence. Elle est membre du Parlement polonais et vice-présidente de la Sejm, la chambre principale du Parlement polonais.
Date:
Teresa Oleszczuk, militante des droits de la femme, a participé à la Conférence de Beijing de 1995. Elle est l’une des fondatrices de la Fondation La Strada contre la traite des êtres humains et l’esclavage, une organisation qui lutte contre la traite des êtres humains en Pologne et dans plusieurs pays d’Europe.
Date:
Lorsque Marcelina Bautista Bautista a quitté sa communauté autochtone mixtèque de Nochtixtlán, Oaxaca, à 14 ans, après n’avoir suivi que l'école primaire et sans parler espagnol, elle n'imaginait pas qu'elle contribuerait, un jour, à l'élaboration de la norme internationale sur les travailleuses et travailleurs domestiques.
Date:
Monica Paulus, défenseuse des droits de l’être humain, protège de nombreuses femmes ainsi accusées à tort. Sans peur, déterminée et au franc-parler, elle sauve des femmes et des jeunes filles accusées de sorcellerie, en en protégeant un grand nombre de punitions violentes ou de la mort.