Articles

4
résultats trouvés
1 - 4 de 4 résultats
Date:
Vivant dans un pays où les valeurs patriarcales sont profondément ancrées, Nazokat Begmatova, femme de 34 ans originaire d’un village du sud du Tadjikistan, a choisi une carrière professionnelle inhabituelle, celle de démineuse humanitaire. En repoussant le mariage et en attachant 25 kg d’équipement sur son corps tous les jours, elle a brisé les stéréotypes sur l’apparence de la femme au travail. Son désir d’être active, de développer son potentiel personnel et d’explorer davantage d’opportunités lui procurant une indépendance financière l’a motivée à vaincre sa grande peur des mines. Elle travaille désormais au sein d’une équipe de déminage entièrement féminine.
Date:
Grande défenseuse des droits de la personne, Vesna Andree Zaimović, considérée comme l’une des personnes les plus créatives de cette industrie, est co-créatrice du portail Internet de Radio Sarajevo, l’un des sites les plus visités de Bosnie-Herzégovine, mais aussi pour beaucoup la meilleure source d’information du nouveau paysage médiatique du pays. C’est elle qui a conçu aussi, le premier projet en ligne destiné aux personnes défavorisées, Manjine.ba, qui met en lumière les grands succès de la lutte pour leurs droits et qui a donné naissance à une véritable communauté en ligne. Musicologue de formation, elle a participé au concours Eurovision de la chanson, un programme télévisé d’une longévité exceptionnelle.
Date:
Kurbongul Kosimova a mis sur pied le premier abri pour des séjours de longue durée au profit des femmes victimes du conflit et de la violence domestique, et de leurs enfants. Son organisation soutient également les victimes par le biais de la création de groupes d’entraide durables.
Date:
Quelque part dans une région rurale d'Herzégovine, dans un établissement vinicole à la sortie de la ville, au milieu des fûts de vin, une femme de 32 ans fixe les vignobles. Elle s'appelle Sanja Juričić-Franić. Avec deux autres femmes, sa sœur et sa mère, elle dirige l'établissement vinicole « Gangaš » de Čitluk, en Bosnie-Herzégovine. Sanja est titulaire d'une maîtrise en agronomie et poursuit des études post-universitaires en économie. Épouse et mère de famille, Sanja est aussi une entrepreneuse qui a réussi. Œnologue, elle a dû combattre les préjugés et les stéréotypes habituels de cette profession dominée par les hommes.