News
Articles
8 résultats trouvés
1 - 8 de 8 résultats

Un briseur de tabous, pionnier d’une innovation majeure pour la santé des femmes

mercredi 1 octobre 2014

Tout a commencé par une chaude journée d’été, près de la ville de Coimbatore en Inde du sud. Sidéré d’entendre sa femme déclarer qu’elle doit choisir entre acheter du lait ou des serviettes hygiéniques, Arunachalam Muruganantham, un homme issu d’une famille pauvre, scolarisé seulement jusqu’à l’âge de 14 ans, décide de faire quelque chose. Il veut aller à la racine du problème et comprendre pourquoi les femmes de sa communauté utilisent des chiffons plutôt que des serviettes hygiéniques, des chiffons si sales qu’il ne s’en servirait pas même pour essuyer son scooter. Est-ce une question d’argent ? Ou est-ce dû à un manque d’information sur l’hygiène féminine ? Les deux à la fois. Après avoir fait un sondage rapide dans le village, il découvre que moins d’une femme sur dix utilise des serviettes hygiéniques. Elles sont chères, et donc inabordables pour les femmes. En outre, les femmes ignorent les effets nocifs de ce qu’elles utilisent à la place comme le sable, la sciure, les feuilles, voire la cendre ou la boue.

Rafiq Pathan – Sortir des sentiers battus, pour changer les cœurs et les mentalités

dimanche 31 août 2014

L’indien Rafiq Pathan joue un rôle très actif en faveur de l’élimination de la discrimination à l’égard des filles, et plante symboliquement un nouvel arbre fruitier à la naissance de chaque fille. Il exerce une activité difficile que très peu d’hommes ont embrassée avant lui, à savoir le plaidoyer de base visant à changer les cœurs et les mentalités des parents dont la plupart préfèrent les garçons aux filles.

Dhruv Arora - Co-créateur de GotStared.At et de #itsnotyourfault

lundi 11 août 2014

Un expert du numérique qui milite en faveur des femmes, Dhruv Arora, 25 ans, est passionné par ces deux dimensions de son travail et est célèbre à New Delhi, en Inde, comme étant l’homme qui pousse à l’action à travers un mouvement en ligne sur les questions d’égalité des sexes.

Jeune, infatigable et déterminée à apporter un changement durable

lundi 28 juillet 2014

Sanchaita Gajapati Raju tire son inspiration de sa mère qui, dès son plus jeune âge, lui a inculqué un profond sens civique et l’a encouragée à tendre la main aux moins chanceux. Tout a commencé lors d’une visite dans un village pauvre d’une région rurale de l’Inde, où Sanchaita a constaté le manque d’installations et d’eau potable. Ses échanges avec les communautés sur place lui ont permis de mieux comprendre la difficulté de leur situation. Sanchaita a également observé comment la technologie pouvait être mise au service de l’amélioration des conditions de vie, non seulement en améliorant les prestations de santé publique, mais également en créant des services qui permettraient aux populations, et principalement aux femmes, de passer moins de temps à aller chercher de l’eau douce. C’est ainsi que son organisation SANA est née.

Chanda Kochhar – « Repousser les limites toujours plus loin »

jeudi 26 juin 2014

En 2014, Chanda Kochhar, Administratrice déléguée et Présidente directrice générale d’ICICI Bank Limited, la plus grande banque du secteur privé en Inde et la deuxième banque de ce pays, figure pour la quatrième année consécutive parmi les 50 femmes d’affaires les plus puissantes d’après le classement réalisé par le magazine Fortune.

Elle construit des ponts et des écoles, et obtient des résultats

mardi 20 mai 2014

Mère de trois enfants et ménagère pendant plus d’une décennie, peu auraient imaginé dans son village assoupi qu’aujourd’hui elle planifierait les ponts et les écoles. Mais c’est ce que fait Vandana Bahadur Maida dans la vie à Khankhandvi, dans l’État peuplé du Madhya Pradesh, en Inde. Malgré l’opposition de sa famille et les normes culturelles définissant la place d’une femme dans la société, elle a été élue chef du conseil du village, la première femme Sarpanch. Son élection constitue une première dans le village et aussi pour la famille de Vandana, car elle a fait mieux que son propre mari qui avait été membre du conseil du village, mais n’en avait jamais été élu le chef.

« Honorer les promesses que nous avons faites à nos filles »

mercredi 14 mai 2014

Ranjana Kumari avait 42 ans quand elle a assisté à la Conférence de Beijing en 1995 comme Coordonnatrice du Réseau sud-asiatique pour les femmes en politique. Elle était également Directrice du Centre pour la recherche sociale en l'Inde à l'époque, un poste qu'elle occupe encore aujourd'hui.

La conquête de nouveaux horizons, avec des plongeons audacieux

À 40 ans, Archana Sardana, passionnée d’aventure et première femme civile du pays à pratiquer le base jump, saute régulièrement d’un pont à plus de 3 600 mètres d’altitude. Élevée en Inde, un pays où la participation des femmes dans le sport reste irrégulière, Sardana n’était pas passionnée des sports d’aventure durant son enfance. Mère de deux...

1 - 8 de 8 résultats