News
Articles
85 résultats trouvés
Sélectionner des filtres
61 - 80 de 85 résultats

Combattre les esprits, pour défendre et protéger

lundi 19 mai 2014

Monica Paulus, défenseuse des droits de l’être humain, protège de nombreuses femmes ainsi accusées à tort. Sans peur, déterminée et au franc-parler, elle sauve des femmes et des jeunes filles accusées de sorcellerie, en en protégeant un grand nombre de punitions violentes ou de la mort.

Elle sort des sentiers battus, elle vole !

lundi 19 mai 2014

La voir vaquer à ses occupations quotidiennes sur le tarmac, c’est plutôt inhabituel. Elle a 25 ans et elle pilote des avions pour le compte d’une des plus grandes compagnies aériennes d’Asie centrale. Au Kazakhstan, où elle est basée, mais aussi ailleurs dans la région, on la connaît bien, car c’est une des très rares femmes à faire carrière dans ce domaine largement dominé par les hommes.

Sandra Cauffman : Du Costa Rica à Mars

lundi 19 mai 2014

Ayant grandi au Costa Rica sans rien, ni même un toit au-dessus de la tête, rien ne prédestinait Sandra Cauffman à la carrière et à la vie qu’elle mène aujourd’hui. Elle est actuellement responsable adjointe du projet MAVEN (Mars Atmosphere and Volatile EvolutioN) de la NASA (National Aeronautics and Space Administration, c’est-à-dire l’Administration nationale de l’aéronautique et de l’espace des États-Unis), dédié à la compréhension de l’atmosphère supérieure de Mars. Fille d’une rescapée de violence domestique, qui a échappé aux coups de son agresseur et qui a dû cumuler trois emplois pour subvenir aux besoins de ses enfants, la réussite tient pour Sandra aux maîtres mots de sa mère, « ne pas répéter les mêmes schémas ». Elle est aujourd’hui un modèle de réussite au féminin, une mère et une employée de la NASA, qui participe à la mission de l’agence spatiale américaine visant à explorer la planète rouge.

Rendre visible l'invisible

samedi 17 mai 2014

Lorsque Marcelina Bautista Bautista a quitté sa communauté autochtone mixtèque de Nochtixtlán, Oaxaca, à 14 ans, après n’avoir suivi que l'école primaire et sans parler espagnol, elle n'imaginait pas qu'elle contribuerait, un jour, à l'élaboration de la norme internationale sur les travailleuses et travailleurs domestiques.

L’avocate malienne consolide la paix et fait naître l’espoir

jeudi 15 mai 2014

Les histoires de viols collectifs, de mariages forcés et de pères contraints de violer leur propre fille sous la menace d’une arme l’empêchent de dormir. Saran Keïta Diakité a écouté d’innombrables femmes raconter les atrocités infligées à la population de son pays déchiré par la guerre, le Mali, par des groupes armés depuis le coup d’État militaire commis en mars 2012. En avril 2012, elle fut l’une des rares femmes à prendre part aux pourparlers de paix à Ouagadougou, au Burkina Faso, alors que dans le monde entier, les femmes se frayaient lentement un chemin vers les pourparlers de paix.

La policière du Timor-Leste que rien n’arrête

mercredi 14 mai 2014

Cette petite dame en uniforme est bien connue. Bien qu’elle ne roule ni en voiture, ni à moto, la sergente Amelia de Jesus Amaral ne craint pas les longues distances. C’est à pied qu’elle se déplace, quel que soit le temps que cela lui prend, lorsque lui parvient la plainte d’une victime de violence conjugale. Amelia, policière membre du service de protection des personnes vulnérables au sein de la police nationale du Timor-Leste, n’hésite pas à faire entendre sa voix ni à montrer l’exemple. Elle a ainsi remporté, en novembre 2013, le prestigieux Prix 2014 pour la défense de l’égalité des sexes décerné par le secrétaire d’État pour la promotion de l’égalité. Alors que dans son pays, moins de 20 pour cent des policiers sont des femmes, Amelia, mère de deux jeunes enfants, est l’un des plus anciens membres du service de protection des personnes vulnérables.

Quand je pense à Beijing+20, je sais que ma grand-mère en serait fière

mercredi 14 mai 2014

Scott Taylor est un analyste des politiques et chargé de recherche en cycle d’enseignement supérieur à la Powell School for Civic and Global Leadership de New York, où il suit des études de maîtrise/doctorat en relations internationales. Cet Américain de 31 ans originaire de l’État de Californie est également stagiaire dans la Division des programmes pour l’Afrique d’ONU Femmes.

« Beijing + 20 » : c’est maintenant!

mercredi 14 mai 2014

Hibaaq Osman, spécialiste en stratégie politique internationale, a participé à la Conférence de Beijing en 1995. Elle est aujourd’hui présidente de Karama, une organisation internationale basée au Caire, œuvrant pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes dans la région arabe, et membre du Fonds pour l’égalité des sexes d’ONU Femmes. Mme Osman est également membre du Groupe consultatif mondial de la société civile d’ONU Femmes.

« Honorer les promesses que nous avons faites à nos filles »

mercredi 14 mai 2014

Ranjana Kumari avait 42 ans quand elle a assisté à la Conférence de Beijing en 1995 comme Coordonnatrice du Réseau sud-asiatique pour les femmes en politique. Elle était également Directrice du Centre pour la recherche sociale en l'Inde à l'époque, un poste qu'elle occupe encore aujourd'hui.

«Autonomisons également notre langue»

mercredi 14 mai 2014

Nuria Felipe Soria est spécialiste en communication à ONU Femmes. Elle a été membre de la délégation espagnole à la Conférence de Beijing, où elle assurait la communication et la liaison avec les organisations de la société civile.

Toujours d’actualité, hier comme aujourd’hui

mercredi 14 mai 2014

Mtisunge Kachingwe est une jeune femme de 23 ans originaire du Malawi, médecin au Queen Elizabeth Central Hospital.

Imaginez le jour où la Déclaration de Beijing n’aura plus de raison d’être...

mercredi 14 mai 2014

Nive Sharat Chandran, 23 ans, originaire de Nouvelle-Zélande, Vice-Présidente et membre du Conseil d’administration de la YWCA à Auckland.

Elle entre dans l'histoire : une fille de la région est nommée personnalité politique

mercredi 14 mai 2014

Au Bhoutan, pays enclavé dans la chaîne de l'Himalaya, Namgay Peldon n'imaginait pas qu'elle deviendrait un jour une personnalité historique. Et pourtant, elle est entrée dans l'histoire. Elle a été la première femme élue Gup, chef d'un groupe de villages, lorsque ses compatriotes ont voté pour la première fois lors de la transition de la monarchie vers la démocratie en 2008.

Queremos ser actoras de nuestros destinos y sujetas de derecho pleno

mardi 13 mai 2014

Tarcila Rivera Zea avait 44 ans lorsqu’elle a participé à la Conférence mondiale sur les femmes organisée à Beijing en 1995. Aujourd’hui, cette activiste péruvienne est présidente du Centre des cultures autochtones du Pérou (CHIRAPAQ) et membre du Groupe consultatif mondial de la société civile d’ONU Femmes.

« Avant Beijing, personne ne parlait vraiment des différences entre la condition des filles et celle des femmes »

mardi 13 mai 2014

Christina est une jeune fille de 17 ans qui vit à New York et qui est sur le point de terminer ses études secondaires. Elle est une « Girl Advocate » (militante pour les droits des filles) pour l’organisation non gouvernementale Working Group on Girls depuis trois ans, et elle travaille au sein du groupe de travail et du comité directeur « Girls Participation ».

Beijing, alors ?!

lundi 12 mai 2014

En 1995, Yiping Cai participait au forum des ONG de la Quatrième Conférence mondiale sur les femmes à Beijing, en tant que jeune journaliste et déléguée officielle des jeunes. Aujourd’hui, à 43 ans, elle vit à Beijing, en Chine, et elle fait partie du Comité exécutif du réseau féministe international Development Alternatives with Women for a New Era (DAWN).

« Ce n’est pas un rêve, c’est un devoir »

lundi 12 mai 2014

Fatou Lo participait à la Quatrième Conférence mondiale sur les femmes en 1995 en tant qu’adolescente, déléguée officielle des jeunes. Aujourd’hui, elle est Représentante adjointe d’ONU Femmes au Soudan.

Les États commencent leurs examens a niveau national sur la mise en œuvre de la Déclaration et du Programme d'action de Beijing

mercredi 30 avril 2014

Les États sont appelés à entreprendre des examens au niveau national sur les progrès accomplis et défis rencontrés dans la mise en œuvre de la Déclaration et du Programme d’action de Beijing ainsi que sur les conclusions et recommandations de la 23e session extraordinaire de l’Assemblée générale. Les gouvernements sont incités à travailler de concert avec les parties prenantes concernées à tous les niveaux préparatoires de l’examen 2015, afin de bénéficier de leur expérience et expertise.

Une leader majeure, dont la devise est de mettre fin à la violence contre les femmes

À 43 ans, Wafa Khaled Ayyad Muammar fait partie de la première génération de femmes à avoir intégré les forces de police civile de Palestine, juste après son établissement il y a moins de 20 ans, alors que prévalait une situation de conflit et de crise humanitaire. Aujourd’hui, en tant que responsable de l’unité de protection des familles de la police civile de Palestine, la lieutenante-colonelle Wafa...

Pour les jeunes Nigérianes, l’éducation est la clé qui ouvre les portes du progrès

Élevée au Nigéria, Nnenna Agba est devenue populaire lorsqu’elle est apparue dans l’émission télévisée America’s Next Top Model, très regardée dans le pays. Grâce à des bourses académiques âprement décrochées, elle a obtenu une licence en chimie à l’Université A & M du Texas ; elle détient aussi une maîtrise en science de l’urbanisme. Nnenna paie les études de ses quatre sœurs au Nigéria et est l’ambassadrice du projet Kechie, une ONG qui offre des bourses d’études aux élèves nigérianes.

61 - 80 de 85 résultats