News
Articles
5 résultats trouvés
1 - 5 de 5 résultats

De nombreuses portes s’ouvrent grâce au courage d’une militante

mardi 8 juillet 2014

Une vraie force de la nature : c’est comme cela qu’elle est communément dépeinte. Bravant les critiques et défiant la discrimination et les stéréotypes, Georgina Beyer a ouvert de nouvelles perspectives lorsqu’elle est devenue la première maire ouvertement transsexuelle au monde en 1995, ainsi que la première députée ouvertement transsexuelle en 2000.

Lorsque l’équité sera un fait et non un désir

vendredi 27 juin 2014

Michelle Bachelet a prêté serment pour un deuxième mandat en tant que Présidente du Chili en mars 2014. Auparavant, elle fut la première Directrice exécutive d’ONU Femmes, depuis sa création en 2010 jusqu'à mars 2013. Défenseuse de longue date des droits de la femme, Mme Bachelet s’est battue tout au long de sa carrière politique en faveur de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes, y compris en tant que première femme présidente de son pays, entre 2006 et 2010. Dans cet éditorial, dit-elle, presque 20 ans après l'adoption de la Déclaration de Beijing et du Programme d'action, nous devons reconnaître les progrès importants accomplis, mais des défis nous attendent toutefois en termes d'égalité des sexes et de l'équité.

Chanda Kochhar – « Repousser les limites toujours plus loin »

jeudi 26 juin 2014

En 2014, Chanda Kochhar, Administratrice déléguée et Présidente directrice générale d’ICICI Bank Limited, la plus grande banque du secteur privé en Inde et la deuxième banque de ce pays, figure pour la quatrième année consécutive parmi les 50 femmes d’affaires les plus puissantes d’après le classement réalisé par le magazine Fortune.

Maha Almuneef - Briser les stéréotypes pour réaliser des objectifs

jeudi 26 juin 2014

Maha Almuneef comprend de première main les défis d’affronter les tabous culturels. À ses 53 ans, la mère de trois enfants et Médecin spécialiste vit à Riyad en Arabie saoudite. Sans se laisser décourager par l’image traditionnelle de la place de la femme dans la société, elle a fondé le Programme national pour la sécurité de la famille (PNGA), la première institution spécifiquement destinée à s’attaquer à la question de la violence conjugale dans le pays. En tant que directrice générale du PNGA, elle concentre son attention sur les programmes de prévention ainsi que sur la formation donnée aux professionnelles/s, tels que les services de police et les avocats, pour l’amélioration du soutien apporté aux survivantes de la violence.

« Honorer les promesses que nous avons faites à nos filles »

mercredi 14 mai 2014

Ranjana Kumari avait 42 ans quand elle a assisté à la Conférence de Beijing en 1995 comme Coordonnatrice du Réseau sud-asiatique pour les femmes en politique. Elle était également Directrice du Centre pour la recherche sociale en l'Inde à l'époque, un poste qu'elle occupe encore aujourd'hui.

1 - 5 de 5 résultats