Elle sort des sentiers battus, elle vole !

Date : lundi 19 mai 2014

Yevgeniya Goncharova
Photo gracieuseté de Yevgeniya Goncharova

La voir vaquer à ses occupations quotidiennes sur le tarmac, c’est plutôt inhabituel. Elle a 25 ans et elle pilote des avions pour le compte d’une des plus grandes compagnies aériennes d’Asie centrale. Au Kazakhstan, où elle est basée, mais aussi ailleurs dans la région, on la connaît bien, car c’est une des très rares femmes à faire carrière dans ce domaine largement dominé par les hommes. 

Yevgeniya Goncharova a surmonté bien des obstacles et gravi bien des montagnes avant d’arriver où elle est aujourd’hui. Elle a parcouru un chemin semé d’embûches. Les stéréotypes de genre étant encore fermement ancrés dans les sociétés d’Asie centrale, le métier de pilote d’avion n’est pas considéré comme un métier de femme au Kazakhstan, où son jeune âge ne constitue pas non plus un avantage. 

« Traditionnellement, on considère qu’il s’agit d’une profession masculine ... Certaines personnes m’ont dit d’entrée de jeu que ma décision de devenir pilote était vouée à l’échec, que ce n’était qu’un rêve merveilleux que j’avais. Mais si vous ne ménagez pas vos efforts, tout est possible », dit-elle. 

Sa détermination l’a menée de l’Académie d’aviation civile au Kazakhstan à l’Atlantic Flight Training Academy en Irlande, en passant par le Florida Institute of Technology aux États-Unis, avant de la ramener à Astana, la capitale de sa patrie, pour y exercer un métier qu’elle adore. 

Évoquant son choix professionnel en rupture avec les traditions, elle explique ceci : « Je pense, et c’est vrai pour tout le monde, que les facteurs les plus importants qui m’ont aidée à atteindre mon but sont ma confiance en moi et mon assurance. Il est très important de continuer à croire en ce que l’on fait, en son but ultime. Je suis pilote pour une grande compagnie aérienne et bien sûr, pour arriver où je suis aujourd’hui, ça n’a pas été simple ni facile... c’est pourquoi il est de temps en temps nécessaire de faire preuve d’un caractère fort et de se montrer le meilleur : il est nécessaire de prouver que vous méritez d’exercer ce métier. 

« Le principal message que j’aimerais transmettre aux plus jeunes est : “ne perdez pas votre temps, portez une attention particulière à votre autoformation”. Il existe de nombreuses possibilités de développement personnel. Le principal, c’est de ne pas s’arrêter à un certain niveau, et d’essayer de profiter du plus grand nombre de chances possibles dans la vie. J’aimerais aussi encourager toutes les femmes du monde à se montrer fortes, à avoir confiance en elles, et à ne jamais laisser tomber. Le plus important, dans la vie, c’est d’être ce que l’on veut être, et non celui ou celle que quelqu’un d’autre veut que vous soyez.»

Lisez d'autres profils »