Être à l’avant-garde des innovations scientifiques, écrire une page d’histoire

Date : lundi 23 février 2015

WOA USA Radia Perlman FR
Élevée par des ingénieurs, Radia Perlman aime beaucoup les puzzles et la résolution de problèmes depuis son jeune âge. Lorsqu’elle étudiait les mathématiques et les matières scientifiques à un niveau élevé, elle a bénéficié de l’encouragement et de l’appui de ses parents, ce dont elle leur est aujourd’hui reconnaissante. Puis, lorsqu’elle a poursuivi ses études en mathématiques au prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT) des États-Unis, elle a été l’une des rares étudiantes de sexe féminin de l’université. Leur nombre au Département des mathématiques était évidemment encore plus faible. Après sa première année d’études, elle rencontrait rarement des femmes au dortoir et dans les classes.

Après avoir terminé sa maîtrise et suivi tous ses cours de préparation à son doctorat à l’exception de son mémoire de fin d’études, elle a répondu positivement à l’offre d’un ami de prendre de l’emploi dans une société qui obtenait des contrats du gouvernement à des fins de conception de solutions technologiques. Et lorsqu’elle a trouvé la solution à un important problème touchant au protocole des réseaux, elle a été remarquée par Digital Equipment Corporation, un des premiers leaders dans le domaine des réseaux informatiques à grande échelle. Dans cette entreprise, elle s’est livrée à un important travail d’innovations qui ont transformé les réseaux informatiques de leur état fragile et de leur faible étendue pour leur faire devenir de grands réseaux fiables et auto-organisateurs. L’Internet a adopté de nombreux concepts élaborés par elle.

Racontez-moi le protocole du spanning tree, votre plus grande découverte qui a mené à l’apparition de l’Internet.

À part ce protocole, j’ai fait bien d’autres choses ! La conception de l’algorithme du spanning tree a représenté environ une semaine de travail pour moi, mais c’est ce dont tout le monde se souvient. J’ai passé plus de temps à écrire un poème sur l’algorithme que je n’en ai passé à le concevoir. Quoi qu’il en soit, l’algorithme du spanning tree a changé l’Ethernet de quelque chose qui ne pouvait relier que quelques centaines d’ordinateurs à l’intérieur d’un même bâtiment à quelque chose d’autre qui était capable de soutenir des réseaux connectant des centaines de milliers d’ordinateurs.

Quels ont été les principaux obstacles auxquels vous avez été confrontée dans l’atteinte de vos objectifs ?

J’ai le sentiment que j’ai eu une vie privilégiée et que par rapport au nombre d’obstacles auxquels d’autres personnes ont été confrontées, je n’ai pas rencontré beaucoup.

Un important obstacle dans ma vie a été ma propre insécurité. La plupart des personnes ressentent un sentiment d’insécurité, mais refusent de l’admettre, et je souhaite donc qu’en partageant mes propos, ils rassureront ces personnes. La première fois je me suis trouvée dans un établissement d’études supérieures, j’ai perçu les gens autour de moi comme étant tous « intelligents », et je me suis dit que je devais mon admission dans l’établissement au fait que j’avais « travaillé très dur ». Je ne pouvais pas me figurer en train de « me livrer à de la recherche scientifique fondamentale ». J’ai fini par décrocher, après avoir rempli toutes les exigences à l’exception d’une thèse. Mais l’abandon de mes études dans un établissement d’études supérieures s’est avéré être une vraie chance, parce qu’il a alors été beaucoup plus facile de devenir une experte en travaillant sur le terrain que de tenter d’acquérir les connaissances nécessaires dans les cours.

Après la naissance de mon premier enfant et la reprise de mes études pour l’obtention de mon doctorat en sciences de l’informatique, je pensais que tous les étudiants me fixeraient du regard et se demanderaient ce qu’une vieille femme pouvait bien être en train de faire dans leur classe. En fait, après la publication de l’ensemble de mes travaux, j’étais suffisamment connue pour que les autres personnes de la faculté me traitent comme une collègue, une pionnière dans le domaine, plutôt que comme l’unique femme de la classe.

Qu’auriez-vous à dire à une jeune personne qui serait en train de réfléchir à la possibilité d’étudier la technologie ?

Pour pleinement réussir, il faut avoir confiance en soi. Vous allez devoir constamment vous rassurer en vous disant que vous pouvez y arriver, et qu’il n’y a rien de mal à demander de l’aide. Avec un peu de chance, vous trouverez des collègues qui se feront un plaisir de vous aider, et vous devrez en faire de même envers d’autres.

La technologie est une grande profession. Il existe une idée fausse qui veut que les ingénieurs soient le genre de personnes qui ont démonté des choses, ou qui ont construit des ordinateurs à partir de pièces détachées lorsqu’ils étaient jeunes. C’est quelque chose que je n’ai jamais fait. Et en fait, la meilleure équipe est celle qui est composée de personnes possédant différents types de talents.

Ce domaine peut constituer la base à partir de laquelle vous serez en mesure d’accomplir tout ce que vous voulez. Si vous êtes doué pour les arts, si vous êtes compétent dans le domaine de la communication ou si vous voulez vraiment accomplir quelque chose de valable sur le plan social, vous devez savoir qu’il existe beaucoup d’opportunités pour les personnes qui possèdent ces talents et ces passions dans différentes parties du monde.

Lisez d'autres profils »